Assurance Crédit Prêt Immobilier

L’assurance d’un crédit représente souvent 1/3 du cout total de votre prêt ! L’optimiser est un enjeu financier important.

LE CADRE LEGAL D’UNE ASSURANCE SUR UN PRËT IMMOBILIER

Les lois et amendements Lagarde, Chatel, Hamon, Sapin (I et II) puis Bourquin ont réglementé l’assurance des prêts et crédits immobiliers. DEPUIS LE 1ER JANVIER 2018 Vous pouvez résilier puis substituer l’assurance de votre crédit immobilier à la date anniversaire de l’acceptation de votre offre de prêt, en respectant un préavis de résiliation de deux mois. La banque disposera d’un délai de dix jours ouvrés pour accepter les nouvelles conditions (11 critères fixés par la loi) ou les refuser par une décision motivée.Vous êtes libre de choisir l’assurance emprunteur de la banque ou une autre formule auprès d’un assureur indépendant. C’est ce qu’on appelle la délégation d’assurance

 

MODALITES DE MISE EN OEUVRE

Selon des critères et garanties que nous définirons avec vous, nous interrogerons nos partenaires d’assurance afin de vous proposer la meilleure offre. La banque en général essaie de marger par dessus votre contrat ce qui augmente son coût avec aucune valeur ajoutée. Un mini appel d’offre menée par votre courtier en assurance permettra d’identifier les meilleures offres aux meilleurs prix.

QUE COUVRE L’ASSURANCE EMPRUNTEUR ?

L’assurance emprunter (l’assurance crédit de votre prêt immobilier) est exigée par la banque pour couvrir divers risques : décès, invalidité, chômage de l’emprunteur. L’assurance prend le relais en cas de défaillance de l’emprunteur. 

DES CONTRATS ADAPTABLES

Les critères, les garanties apportées par un contrat peuvent fortement varier selon les contrats. Il est donc important de comparer des formules comparables, de ne pas souscrire à des critères / garanties sans intérêt pour vous. Rappelez vous, peu d’assurance sont mises en oeuvre. Donc payer pour une formule sur dimensionnée est du gaspillage. Pour optimiser au mieux, il vous faut coller le plus possible à vos besoins.

La plupart des contrats sont adaptables. Lors du mini appel d’offre, il est important de fixer les garanties nécessaires avec leurs montants. Ainsi vous pourrez comparer des offres comparables. 

LES GARANTIES COUVERTES

  • Les garantie Décès et PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie) : le décès ou un  handicap extrême,  l’assurance emprunteur rembourse à votre place la totalité du capital restant dû.
  • Les garanties ITT (Incapacité Temporaire Totale de Travail) et IPT (Invalidité Permanente Totale) – impossibilité pour l’emprunteur d’exercer son métier, ou bien l’emprunteur a une invalidité dont le taux doit être supérieur à 66 % : l’assurance emprunteur prend partiellement en charge les montants mensuels des échéances des prêts assurés . Attention, il y a toujours une limite dans la durée de la prise en charge des échéances  : plus la durée de prise en charge est longue, plus chère sera l’assurance. Il vous faudra calculer la durée dont vous avez besoin en fonction de vos risques et de vos autres assurances (assurance vie, automobile … il peut y avoir des doubles emplois inutiles)
  • La garantie IPP (Invalidité Permanente Partielle) : l’assurance prendra en charge partiellement les montants de vos prêts immobiliers en cas d’Invalidité avec un taux  supérieur à 33 %.
  • La garantie Perte d’Emploi : elle est réservée pour les salariés en CDI depuis au moins 1 an. En cas de chômage, l’assurance remboursera une partie de vos mensualités de prêt, Diverses limites s’appliquent :  Un délai de carence de 3 à 6 mois , un éventuel délai de franchise de 60 à 120 jours (à compter de votre prise en charge effectivement par pôle emploi)  …